custom_avatar
Par le 24 juillet 2012 - Blogue RSE

L’expression développement durable est utilisée depuis plus de 40 ans, mais ce n’est qu’après la publication par l’ONU, en 1987, du célèbre Rapport Brundtland qu’elle s’est largement répandue. De nos jours, lorsqu’il est question de développement durable dans l’industrie extractive, l’investissement social ressort comme étant un des éléments clés sur lesquels les compagnies devraient s’appuyer pour obtenir et conserver leur  «permis social d’exploitation ». Comme l’investissement social fait désormais partie de leur réalité quotidienne, les chefs de file de l’industrie devraient s’impliquer dans le soutien aux communautés qui ont été, qui sont ou qui seront touchées par le projet.

Qu’est-ce que l’investissement social dans l’industrie extractive?

Pour les entreprises qui œuvrent dans l’industrie extractive, l’investissement social peut prendre différentes formes : campagnes de vaccination, programmes de formation, bourses d’études, dons de livres ou d’ordinateurs, construction d’écoles, et plus encore. Que l’investissement social soit fait par obligation ou par choix, il est important de se rappeler que même si le soutien fourni découle d’une bonne intention, les entreprises doivent choisir judicieusement la façon dont les fonds investis sont dépensés. En effet, même lorsqu’il est fondé sur de bonnes intentions, le soutien peut entraîner une dépendance de la communauté envers le projet ou l’entreprise et, à long terme, il peut avoir des effets néfastes sur les individus concernés. De plus, certains investissements, même s’ils se sont révélés bénéfiques au moment où ils ont été effectués – par exemple, les bourses d’études et dons d’ordinateurs – peuvent être de courte durée ou devenir rapidement désuets. Ainsi, faire de l’investissement social dont les effets sont à la fois bénéfiques pour les communautés et durables représente un grand défi pour les entreprises extractives.

Comment l’investissement social devient-il durable?

Nous connaissons tous la citation célèbre du taoïste  Lao-Tseu : « Donne un poisson à un homme; il mangera un jour. Apprends-lui à pêcher; il mangera toute sa vie. » Le même raisonnement s’applique quand il s’agit de la responsabilité sociale d’entreprise et de l’investissement social dans l’industrie extractive. Si des entreprises veulent faire des investissements qui vont durer de nombreuses années et bénéficier aux communautés pour plusieurs générations, elles doivent prendre le temps nécessaire et priser les interactions humaines pour : comprendre les besoins des communautés, s’impliquer auprès d’elles et générer des bénéfices durables. Le cas suivant pourrait en être un exemple concret :

L’entreprise X décide d’investir dans l’école primaire locale d’une communauté. En plus de fournir des fonds ou des dons en nature pour la construction de nouvelles salles de classe, l’entreprise X décide d’investir dans des programmes de formation pour les enseignants et les administrateurs de l’école. Avec cet investissement, elle a pour principal objectif de permettre à l’école de a) mieux fonctionner et b) de fournir une meilleure éducation à ses élèves.

Voilà un bon exemple d’une aide durable parce que les méthodes d’enseignement et de gestion apprises par des individus seront ensuite transmises à d’autres personnes. Bien sûr, l’entreprise X ne peut pas être absolument certaine que les méthodes enseignées seront toujours utilisées dans 10 ans, mais elle aura au moins fait un investissement qui a la possibilité d’évoluer avec la communauté au fil du temps.

Comment les entreprises extractives peuvent-elles implanter de bonnes pratiques en investissement social?

Comme la durabilité est un élément important d’un investissement social réussi, il faut toujours garder en tête que beaucoup de facteurs font partie de l’équation quand il s’agit d’investissements positifs de longue durée dans les communautés touchées.

Selon l’IPIECA, voici les principes clés que devraient appliquer les organisations qui souhaitent implanter de bonnes pratiques en matière d’investissement social.

Pour en lire plus sur l’investissement social dans le contexte extractif, consultez notre White Paper : Quels sont les éléments clés d’un investissement social transparent?

Discussion