custom_avatar
Par le 7 Novembre 2013 - Blogue RSE

La responsabilité sociale des entreprises est un concept plutôt complexe, qui sous-tend un certain nombre de notions qui ne sont pas nécessairement faciles à vulgariser. Les employés de Boréalis, qui doivent parler de RSE à différents publics, cherchaient donc une solution pour y parvenir.  Ils voulaient notamment être en mesure d’expliquer ce qui amène les entreprises à tenir compte des impacts sociaux, environnementaux et économiques de leurs activités et de rendre compte de leurs efforts en matière de développement durable. C’est ainsi qu’un petit groupe d’entre eux ont eu l’idée de créer un jeu interactif à vocation éducative. L’application, qu’on peut d’ores et déjà télécharger gratuitement, reprend le slogan des ressources humaines de Boréalis : Quelle empreinte laisserez-vous sur le monde? Johanne Ceelen, directrice des ressources humaines, raconte pourquoi Boréalis s’est lancée dans cette aventure ludique.

Sarah Busque : Pourquoi utiliser un jeu pour expliquer la RSE?

Johanne Ceelen : Au tout début, nous sentions le besoin d’avoir un outil pédagogique pour recruter du personnel. Étant  une firme qui oeuvre dans le domaine des technologies de l’information (TI), la majorité des candidats que nous approchons ne connaissent peu ou pas le domaine de la RSE. Nous voulions donc remédier à cette situation et trouver un moyen simple et ludique pour expliquer ce concept, tout en décrivant de façon concrète ce que fait Boréalis. Les TI étant au cœur de l’entreprise, l’innovation est l’une de nos valeurs éminentes et la création d’un jeu interactif  s’est avéré être la solution toute indiquée. Pour ce faire, une équipe multidisciplinaire interne fut mandatée pour concevoir les règles et le contenu du jeu, en s’inspirant de faits réels. Une fois le scénario préparé, la firme Lubie, spécialisée en marketing et communication, nous a aidés à concrétiser le tout. Le résultat obtenu va bien au-delà de nos attentes et nous a permis de constater tout le potentiel éducatif et explicatif de ce jeu.

S.B. : À qui s’adresse le jeu?

J.C. : C’est un outil qui nous permet d’expliquer Boréalis et la RSE non seulement à des candidats pour un emploi, mais aussi à des clients potentiels, aux habitants de communautés affectées par des projets extractifs, aux responsables gouvernementaux  impliqués dans de tels projets, ou à toute personne néophyte qui s’intéresse à notre entreprise ou au concept de RSE.

SB: Comment a-t-il été reçu jusqu’à maintenant?

J.C. : La réaction est excellente! Nous avons profité de la venue des Jeux du Canada à Sherbrooke pour approcher les gens et leur offrir de jouer une partie gratuitement. En raison de notre statut « Ami Diamant » des Jeux, nous avions un kiosque directement au site des compétitions et il nous était facile d’entrer en contact avec les spectateurs. La réaction fut unanime : tout le monde a adoré! Mieux encore, cet échantillonnage nous a permis de constater que le jeu nous permet d’atteindre nos objectifs en matière de vulgarisation de la RSE: de façon amusante, les gens arrivent à comprendre les enjeux et défis de la RSE et du même coup, ce que fait Boréalis dans ce domaine.

S.B. : Comment ça marche?

J.C. : Le concept derrière le jeu est simple : le joueur se retrouve dans la peau d’un gestionnaire de la compagnie Waisao, responsable de la construction d’un chemin de fer reliant une usine de transformation à un port maritime. Dans ce rôle, le joueur doit prendre des décisions concernant la construction de la voie ferrée qui auront des impacts sociaux, environnementaux et économiques. Afin de réussir sa mission, le joueur se doit de relier l’usine et le port, tout en maintenant un équilibre entre ces trois facteurs. En fin de parcours, selon les choix et le nombre de tours utilisés, le pointage varie et le joueur se voit donner l’un des profils suivants : le Géant vert, le Héros du peuple, le Banquier ou l’Équilibriste. Cependant, si l’un des trois aspects est négligé ou si le joueur utilise trop de tours avant de se rendre au port, la partie est terminée. Le joueur a accès à l’outil Boréalis, ce qui lui permet d’utiliser les modules que nous produisons pour nos clients, entres autres : Gestion des parties prenantes, Gestion du territoire, Données sociales de référence, Biodiversité et Compensation/Réinstallation. Ceci permet au joueur de mieux prévoir les impacts de chaque décision. Jouer une partie du jeu Boréalis permet de mieux comprendre les défis auxquels les compagnies extractives doivent faire face en termes de RSE et le genre de décision que cela implique.  Mais ce qui est vraiment intéressant, c’est que le jeu nous permet aussi de comprendre que tous les projets, à petite ou à grande échelle, du domaine extractif ou non, ont un impact sur les communautés, l’environnement et l’économie d’une région.

Et vous? Quelle empreinte laisserez-vous sur notre monde?

Pour en savoir plus sur le jeu Boréalis visitez le App Store d’Apple

À propos de Sarah Busque
Sarah est une spécialiste en communications, marketing et relations publiques avec un intérêt marqué pour les problématiques sociales et environnementales, et la RSE. Depuis plus de cinq ans, elle collabore avec diverses organisations pour produire du matériel intelligible qui offre un approche simplifié à des concepts complexes. Elle croit que le marketing peut être utilisé pour davantage que son but traditionnel de vente : celui-ci peut aider à la dissémination d’information importante pour améliorer le monde. Sarah est une globetrotteur enthousiaste qui passe ses journées de congé dehors, soit en planche à neige, en randonnée, ou en plongée.

Discussion