custom_avatar
Par le 2 septembre 2015 - Blogue RSE

Oui, vous avez bien lu. Votre téléphone intelligent pourrait être responsable pour des guerres, génocides et autres crimes contre l’humanité. Vous pensez sans doute : « Il est impossible que je sois lié à de tels événements. » Pourtant c’est bien possible, tout ça en raison des minéraux qui se retrouvent dans vos appareils électroniques.

Selon Fairphone, il peut y avoir jusqu’à 40 minéraux dans un téléphone intelligent. Sur la liste : tungstène, fer, cuivre, tantale, nickel, étain, or, argent, etc. Ceux qui nous intéressent plus particulièrement ici sont l’étain, le tantale, le tungstène et l’or (3TG), plus communément appelés les minerais de conflit. Pourquoi minerais de conflit? Parce que l’exploitation et l’exportation de ces minerais (ainsi que leur dérivés) financent les conflits en République démocratique du Congo et ses pays avoisinants.

La loi Dodd-Frank

Lorsqu’on choisit un produit ou une marque, notre choix en tant que consommateur soutient aussi indirectement les activités et les fournisseurs de la compagnie. Au cours des dernières années, plusieurs marques vedettes ont été critiquées vis-à-vis de leur responsabilité et imputabilité face à leur chaine d’approvisionnement. En 2010 Obama signait le Dodd-Frank Act, une loi qui oblige – entres autres – toute compagnie américaine cotée en bourse à recenser sa chaine d’approvisionnement de façon transparente et de produire un premier rapport de divulgation pour 2014. Plusieurs états ont embrassé cette initiative, comme l’Union européenne qui a suivi le pas avec le European Market Infrastructure Regulation (EMIR). Depuis sa mise en place, la loi Dodd-Frank a réduit de plus de 50% les revenus versés aux milices.

Bien qu’il ne soit pas obligatoire pour les sociétés de divulguer les résultats de leurs rapports de divulgation avec le grand public (pour l’instant), certaines compagnies ont pris l’initiative de partager leurs résultats. Apple en est un bon exemple : en plus de fournir le rapport de ses progrès, la société partage ses mesures correctives. Cliquez ici pour accéder au Apple Supplier Responsibility report (anglais seulement).

D’autres initiatives intéressantes comme Fairphone offrent l’opportunité aux consommateurs de contribuer activement à une économie plus équitable en choisissant un produit durable qui combat de façon proactive les minerais de conflit. En plus d’un téléphone garanti sans conflit avec pièces interchangeables pour une meilleure longévité, cette entreprise opère un programme d’investissement social qui recycle les vielles composantes de téléphone.

Le début d’un long périple

Même si la situation s’est améliorée au cours des dernières années, nous n’en sommes qu’au début de notre périple vers un marché sans conflit. La majorité des minerais de conflit proviennent de la République démocratique du Congo et malgré les efforts communs des communautés, gouvernements et corporations, ceux-ci arrivent toujours à pénétrer la chaine d’alimentation internationale. Voici comment ça fonctionne : les minerais sont sortent du pays par contrebande pour ensuite être fondus avec des ressources qui proviennent d’autres régions, ce qui rend la traçabilité de leur provenance quasi-impossible.

Comment pouvons-nous faire une différence dans cette lutte contre les minerais de conflit en tant que consommateurs? Tout commence par la prise de conscience. Faire connaitre ce conflit et éduquer les gens autour de nous est un premier pas dans la bonne direction. Puis il y a toutes nos décisions de consommation. Choisir des produits responsables et demander aux compagnies d’être imputables pour leur chaine d’approvisionnement est la prochaine étape. S’investir auprès de mouvements sociaux qui tentent de mettre fin aux crimes contre l’humanité, comme la campagne Raise hope for Congo du Enough Project par exemple, est aussi une option.

Collaborer avec nos clients pour une économie plus juste

Responsabilité, intégrité et transparence sont trois valeurs fondamentales chez Boréalis et c’est exactement ce qui m’a motivé à y développer ma carrière. Que notre application permette à nos clients de mieux gérer leurs opérations, d’assurer leur conformité à des standards internationaux tels que le GRI, la Banque mondiale et les principes de l’Équateur, de développer des programmes sociaux qui profitent aux communautés, etc., c’est ce qui me rend fière de notre produit. Juste de savoir que nos efforts quotidiens contribuent à des pratiques responsables, justes et durables, c’est ce qui me motive à chaque matin.

La prochaine fois que vous achèterez des appareils électroniques, rappelez-vous : votre empreinte est beaucoup plus importante que le petit appareil au creux de votre main.

À propos de Sarah Busque
Sarah est une spécialiste en communications, marketing et relations publiques avec un intérêt marqué pour les problématiques sociales et environnementales, et la RSE. Depuis plus de cinq ans, elle collabore avec diverses organisations pour produire du matériel intelligible qui offre un approche simplifié à des concepts complexes. Elle croit que le marketing peut être utilisé pour davantage que son but traditionnel de vente : celui-ci peut aider à la dissémination d’information importante pour améliorer le monde. Sarah est une globetrotteur enthousiaste qui passe ses journées de congé dehors, soit en planche à neige, en randonnée, ou en plongée.

Discussion