METTRE LES DONNÉES

au travail

Comment un projet minier au Pérou utilise des données en temps réel pour simplifier la réinstallation de la communauté, surveiller les données environnementales et assurer l’acceptation sociale.

Défis​

Développer le projet tout en faisant la réinstallation d’un village de plus de 5000 habitants, embaucher des employés locaux, conserver l’acceptabilité sociale du projet et assurer le suivi des données environnementales.

Problématiques principales ​

  • Acceptabilité sociale
  • Réinstallation d’un village
  • Pauvreté
  • Exigences gouvernementales
  • Recherche d’employés spécialisés et locaux

Boréalis nous a permis d’améliorer nos programmes en responsabilité sociale en implantant un système de gestion intégré. Cet outil est utilisé comme un outil transparent dans nos processus de consultation, de communication et notre engagement dans le domaine de la responsabilité sociale. De plus, avec le système d’intégration et de gestion des données, il nous assure une bonne gestion de notre performance environnementale.

Ezio Buselli Canep - VP Environment, Health and Safety at Chinalco

Le projet

La minière Chinalco Peru S.A. a acquis Peru Copper en 2007. Lors de la phase de développement du projet le principal défi qu’elle a rencontré était la réinstallation du village minier de Morococha pour accéder à l’une des plus grandes réserves de cuivre au Pérou. Avant de pouvoir débuter le développement, Chinalco a dû faire des enquêtes référentielles socio environnementales.

Afin de réaliser ses opération elle devait obtenir et conserver l’acceptabilité sociale et assurer le suivi de métriques environnementales (la qualité de l’air, de l’eau, etc.) auprès du gouvernement péruvien.

Avec l’application Boréalis, Chinalco a pu utiliser les données existantes d’évaluation d’impact pour l’embauche locale, le contrôle environnemental et l’identification des parties prenantes vulnérables.

Solution

Utiliser l’application Boréalis pour interpréter des données référentielles socio environnementales, prendre les mesures nécessaires et éviter les crises.

  • macbook-mock-dribbble2

Réserves estimées à ​

1 526 tonnes ​

de cuivre pur, de molybdène et d’argent ​

La mine Toromocho est​

142 k m​

au nord-est de Lima​

Les opérations de la mine devraient durer​

36 ans​

Données sociales de base : plus de​

5000 habitantes​

en Morococha ​

Le projet est à une altitude de​

4500 mètres​

au-dessus du niveau de la mer ​

Village établi depuis plus de ​

cent ans ​

(3 générations) et est la capitale du district​

  • Brochure-corporative---Février---Page-web-V2
  • duplicate

Résultats​

  • Réinstallation complétée en respect des délais et du budget
  • Acceptabilité sociale durant le cycle de vie du projet
  • Tirer avantage de données référentielles
  • Embauche de main d’œuvre locale spécialisée
  • Intégration de données nouvelles et existantes pour une meilleure prise de décision

Embaucher des employés locaux pour des postes spécialisés​

Lorsque Chinalco a pris possession du projet Toromocho, elle a fait plusieurs engagements auprès des autorités et communautés péruviennes. L’un de ceux-ci était l’embauche d’employés locaux pour réaliser la construction et les opérations de la mine. Plus facile à dire qu’à faire lorsqu’on recherche des compétences spécifiques : la mine avait besoin de spécialistes en dynamitage et explosifs qui comptaient de l’expérience sur des projets similaires.

Boréalis nous a permis d’améliorer la gestion de notre responsabilité sociale en utilisant nos données en temps réel, ce qui assure qualité et transparence dans nos processus. D’autant plus, les données sont simples à manier et nous permettent de générer les rapports de projet avec l’information demandée selon les normes de qualité requises, ce qui auparavant nous demandait plusieurs heures.

Ezio Buselli Canepa - VP Environment, Health and Safety at Chinalco

Identifier les personnes vulnérables​

La réinstallation de groupes de 5 000 personnes ou plus est assez fréquent dans l’industrie minière. Cependant lorsqu’on travaille avec de larges communautés, il est certain que tous les membres de celles-ci n’ont pas la même qualité de vie. Tandis que certains peuvent vivre aisément, d’autres peuvent être très pauvres. C’est exactement la situation que Chinalco a expérimenté avec le projet Toromocho. L’identification des familles et individus vulnérables était donc clé au succès de la réinstallation.

Surveillance des données environnementales pour assurer la conformité aux régulations gouvernementales​

L’emplacement de Toromocho est particulier. À 4 500 mètres audessus du niveau de la mer, son bassin versant a le potentiel d’impacter non seulement les communautés près du projet mais d’autres qui se trouvent à une grande distance. Des régulations gouvernementales strictes s’appliquent donc au projet et Chinalco doit démonter sa conformité avec des études d’impact sur l’environnement avant l’exploitation et la surveillance d’indicateurs au cours des activités. Omettre ces facteurs pourrait résulter en amendes coûteuses ou à une licence révoquée.

Solution

Saisir de l’information pour les études d’évaluation d’impact est une chose, mais être en mesure d’utiliser ces données pour améliorer les opérations en est une autre. Chinalco s’est tournéevers Boréalis pour une solution qui faciliterait ses opérations et aiderait les gestionnaires à prendre les bonnes décisions. L’application Boréalis a non seulement offert une base de données centrale pour les données socio environnementales, elle a permis à Chinalco de devenir proactive en identifiant les problèmes potentiels en avance et de réagir en conséquence. Grâce à des processus transparents le projet a conservé l’acceptabilité sociale et les activités ont pu se dérouler tel que prévu.

Trouver des employés qualifiés dans les communautés locales​

AAvant de commencer le développement de son projet, Chinalco avait engagé une firme consultante pour les études d’impact social. Au cours d’un mois les 5 000 parties prenantes ont été interrogées par une équipe de 20 consultants. Trop souvent, lorsque des données de référence sociale sont saisies pour des rapports elles sont ensuite oubliées ou mises de côté. Pas cette fois. L’information recueillie par l’équipe terrain sur le site Toromocho a été entrée dans l’application Boréalis. Lorsque le moment est venu pour rechercher des employés spécialisés, tout ce que Chinalco a dû faire est consulter l’application pour accéder à une liste de dix personnes ayant le bon pedigree pour les postes disponibles. Une situation gagnante pour Chinalco qui a réussi à contacter les candidats qualifiés et pour les membres des communautés locales qui ont pu accéder à des emplois cadrant avec leurs compétences.

Une réinstallation et compensation justes en respect des vulnérabilités​

Comme dans la majorité des villages, différents niveaux de pauvreté étaient présents dans la communauté de Morococha. Avec les données d’enquête entrées dans l’application Boréalis et un ensemble de 5 critères, Chinalco a pu identifier quelles parties prenantes étaient les plus vulnérables. Les critères de vulnérabilité incluaient : mère monoparentale, personne âgée ou handicapée, familles avec plus de cinq enfants de moins de 18 ans et pauvreté extrême. Des rapports détaillés pour chaque ménage produits par l’application ont permis à Chinalco d’identifier et d’offrir une compensation en conséquence aux parties prenantes les plus vulnérables.

Résultats transparents et accessibles ​

Plusieurs facteurs environnementaux tels que le niveau d’humidité, la température et la qualité de l’air, etc. ont dû être surveillés par Chinalco pour être conforme aux régulations péruviennes.

Le facteur le plus important était la qualité de l’eau. Chinalco souhaitait limiter la manipulation des données environnementales afin d’assurer que les résultats de laboratoire soient les plus précis possible. Les employés de laboratoire saisissaient ainsi les résultats directement dans

l’application Boréalis et produisaient des rapports détaillés de la qualité de l’eau souterraine et en surface. En plus des résultats transparents qui pouvaient être fournis aux autorités, l’équipe terrain était en mesure de prendre les actions appropriées lorsque les indicateurs dépassaient les limites.

  • toromocho-imac
Étude de cas-Tomorocho