SE RAPPROCHER

dans le Grand Nord

Comment une entreprise minière canadienne utilise un logiciel de gestion des parties prenantes pour apporter une contribution positive aux communautés locales et à son permis social d’exploitation.

Enjeux​

  • Plusieurs utilisateurs et différentes méthodes de travail
  • S’améliorer en se basant sur l’intégrité des données
  • Envoi de rapports hebdomadaires à la direction des opérations

Objectifs principaux​

  • Rendre l’emploi local et la formation / les occasions d’affaires accessibles à la
    population inuite
  • Protéger les valeurs, la culture et la langue des Inuits, ainsi que la terre, l’eau et la faune

Nous agissons de manière socialement responsable et contribuons au mieux-être des collectivités dans lesquelles nous exerçons nos activités afin de faire une différence dans leur vie de tous les jours. Nous nous sommes engagés à travailler en collaboration avec nos employés et nos autres parties prenantes pour générer de la croissance et de la prospérité, et ainsi permettre à toutes nos parties prenantes de bénéficier de nos activités d’exploitation minière.

Source : Agnico Eagle’s 2017 Sustainable Development Report

Le Nunavut est le territoire le plus au nord du Canada​

– et l’une des régions les plus reculées du monde – avec une population de 35 000 personnes, dont la plupart sont des Inuits. Les Inuits sont classés comme un groupe distinctif de Canadiens autochtones qui ne sont pas inclus dans la désignation de Première nation.

Les ententes sur les répercussions et les avantages pour les Inuits (ERAI) font partie de la législation du Nunavut afin de s’assurer que les Inuits aient leur mot à dire sur ce qui se passe sur leurs terres. Les Inuits utilisent ces accords pour s’assurer que leurs voix soient entendues, que les avantages aillent à leur communauté et que les impacts sont atténués.

Agnico Eagle Mines Limited (AEM), dont le siège social est situé à Toronto, exerce ses activités au Nunavut depuis 2007.

L’organisation s’est toujours engagée à créer une différence significative et positive auprès des collectivités où elle exerce ses activités. Pour assurer son succès, l’équipe d’AEM devait appliquer la même rigueur à l’évaluation de sa performance sociale que celle appliquée à tous les autres aspects de l’entreprise, lier facilement les résultats communautaires à la valeur commerciale, et créer de la valeur partagée.

Gérer et mesurer​

Pour les aider à suivre une approche plus rigoureuse pour la gestion des rapports sur les relations communautaires, ils avaient besoin d’une solution logicielle pour mieux mesurer leurs programmes et leurs données concernant les relations communautaires. La solution les aiderait à tirer parti des informations pour:

  • Suivre une stratégie améliorée: avec une rétroaction directe et spécifique sur quoi et où ils doivent se concentrer stratégiquement et comment améliorer les programmes existants.
  • Améliorer l’engagement: fournir un point focal pour la mesure quantitative du risque et de la performance.
  • Développer des indicateurs de performance: fournir la base pour développer des objectifs réalisables (principaux et secondaires).

Le logiciel d’engagement avec les parties prenantes de Boréalis était une solution naturelle pour aider l’équipe des Relations avec les communautés à améliorer sa stratégie tout en suivant les plaintes externes et en faisant le suivi des enjeux du passé. Ils ont pu établir une relation plus forte avec les communautés et optimiser
leurs activités d’engagement avec les parties prenantes.

En opération au Nunavut depuis​

2007

(autres activités au Québec en Finlande et au Mexique) ​

3 personnes

qui gérent les activités quotidiennes liées aux ententes sur les répercussions et le avantages pour les inuits ​

Grande société canadienne d’exploitation aurifère en activité depuis ​

1957

8 personnes

dédiées aux relations communautaires et à l’engagement avec les parties prenantes​

  • iMac-Pro-Mockup-map

Vue d’ensemble

Grâce à ces ententes, AEM et la KIA ont l’intention de faire en sorte que les occasions d’affaires, les possibilités d’emploi et de formation découlant des projets profitent aux collectivités du Kivalliq. À titre d’objectif à long terme, Agnico Eagle et la KIA travaillent pour atteindre un taux de 50% d’emplois inuits.

L’entreprise doit également se conformer aux exigences de Towards Sustainable Mining (TSM). Cela demande d’avoir plusieurs outils et indicateurs pour améliorer les performances et garantir que les principaux risques miniers sont gérés de manière responsable.

Avant d’utiliser Boréalis, l’équipe gérait les suivis avec des courriels et des feuilles de calcul – une tâche très ardue. Il était difficile de trouver l’information rapidement. Les gens n’étaient pas habitués à faire des suivis sur leurs actions et certaines informations clés manquaient souvent. En outre, il était impossible de suivre les problèmes et d’améliorer l’engagement communautaire.

En juillet 2015, Agnico Eagle et l’association inuite Kivalliq (KIA) ont signé les accords sur les répercussions et les avantages pour les Inuits pour le projet Medliadine au Nunavut. Le projet Meadowbank se basait déjà sur des accords renouvelés en 2017. La même année, Agnico Eagle a signé les accords pour le projet Whale Tail.

AEM avait besoin d’un système d’engagement avec les parties prenantes offrant:

La solution

  • Suivis et analyses
  • Options de configuration
  • Accès hors-ligne
  • Sécurité de haut-niveau

L’équipe AEM a analysé et évalué 10 systèmes avant de choisir Boréalis. Selon le chef de projet, la plateforme d’engagement avec les parties prenantes de Boréalis s’est rapidement démarquée avec une note élevée, car la solution répondait à la plupart de leurs besoins.

Surtout, l’équipe d’AEM pensait que le logiciel était le plus convivial. Ceci était important en raison des différents niveaux de connaissances informatiques des membres de l’équipe. En outre, la gestion du changement a été l’un des plus grands risques lors de la mise en œuvre de nouveaux logiciels d’entreprise.

Des indicateurs de rendement liés à l’acceptabilité sociale ont été élaborés et implantés à même le système de gestion minière responsable (SGMR) avec le soutien de Boréalis, un logiciel de gestion des relations communautaires. La capacité de communiquer clairement et de fournir des exemples concrets de la façon dont nos investissements, nos programmes et notre engagement dans les collectivités se traduisent par des résultats mesurables est essentielle pour valider la portée de nos efforts visant la création de valeurs communes. Les indicateurs devraient refléter ce qui importe le plus à l’organisation et à ses principales parties prenantes.​

Source : Agnico Eagle’s 2017 Sustainable Development Report

Résultats​

  • Stratégie toujours alignée avec les commentaires des communautés
  • Meilleure communication avec les parties prenantes externes
  • Capture et catégorisation de tous les courriels concernant les communautés
  • Identification et suivi des problèmes de conformité
  • Données sur les parties prenantes maintenant plus utilisables
  • Un engagement plus fort avec les communautés
  • Suivi des réunions sur le terrain
  • Statistiques plus intelligentes
  • Gestion des réclamations externes
  • Gestion interne des tâches
  • Meilleure prise de décision
  • Plus grande efficacité
  • Suivis faciles
  • Brochure-corporative---Février---Page-web-V2
  • tasks-

Perspectives futures​

Agnico Eagle continuera à utiliser Boréalis pour suivre et assurer leur acceptabilité sociale et :

  • Ses relations: évaluation de l’efficacité des activités / programmes d’engagement et niveau de confiance et d’acceptation au sein de la communauté.
  • Le bien-être communautaire: évaluation du succès des programmes d’investissement et de développement communautaires dans l’amélioration du bien-être général de la communauté.

La solution sera étendue à d’autres départements. En adoptant une approche intégrée pour l’acceptabilité sociale tout en améliorant la gestion de l’information, AEM espère utiliser Boréalis comme système d’alerte précoce pour la gestion des risques sociaux. Cela leur permettra de développer une approche proactive de leurs relations, tout en ayant une meilleure compréhension des irritants de la communauté pour atténuer ou minimiser les impacts négatifs et prévenir les conflits sociaux avant qu’ils ne surviennent.

“Boréalis est amusant, utile et facile. Nous sommes tous devenus des geeks de Boréalis! Nous nous amusons à travailler avec l’application et trouvons toujours plus de façons d’améliorer notre travail. Nous venons de commencer à jouer avec le logiciel et le potentiel est énorme. Chaque jour, nous découvrons un peu plus comment cela peut rendre notre travail plus facile et plus percutant.'' ​

Candace Ramcharan - General Supervisor, Community Relations at AEM
Étude de cas-Agnico