logo-borealis logo-borealis-color

Logiciel de gestion des parties prenantes qui appuie les équipes opérationnelles dans le maintien d'une relation constructive avec les parties prenantes tout au long du cycle de vie d'un projet. Consolide les informations générées par les aspects clés de la gestion des parties prenantes et permet d'aligner les processus d'affaires avec les meilleures pratiques de l'industrie.

Gestion des parties prenantes

Planifier et effectuer le suivi des activités de consultation: Enregistrer les parties prenantes, gérer les plaintes et les engagements, retracer les consultations, maintenir son permis social d'exploitation.

En savoir plus

Registre des parties prenantes

Identifier les parties prenantes d’un projet et leurs affiliations afin de mieux comprendre et répondre à leurs préoccupations et leurs intérêts. Visualiser toutes les activités reliées à une partie prenante et obtenir un portrait complet de l’ensemble des parties prenantes.

Plaintes, enjeux et engagements

Être proactif plutôt que réactif en s’engageant avec les parties prenantes permet aux équipes de mieux gérer les risques potentiels. Suivre ces engagements permet de mieux gérer les attentes des parties prenantes tout au long du cycle de vie du projet.

Consultations et campagnes

Enregistrer les interactions entre les représentants de l’entreprise et les parties prenantes externes, du premier contact jusqu’à la fermeture du projet. Faciliter le suivi des points importants soulevés lors des consultations effectuées, tels que les enjeux, les plaintes ou encore les engagements qui ont été pris.

Livre blanc


Téléchargez

Les entreprises sont constamment confrontées à des activités d'engagement dont le suivi est complexe.

Une entreprise qui identifie mal ses parties prenantes ou ne surveille pas adéquatement ses activités d’engagement et ses consultations risque à terme de perdre son permis d’acceptabilité sociale.

Heureusement, il est possible pour les compagnies d’effectuer une surveillance systématique de la relation avec leurs parties prenantes en uniformisant leurs processus et en intégrant un système de gestion de l’information (SGI). Ce système doit être continuellement validé et amélioré par le renforcement du personnel, des ressources et de la documentation, et par l’optimisation de la performance et de la qualité des données.

Lignes directrices


Téléchargez

Trucs et astuces pour mettre en place un système de gestion des plaintes

Peu importe le projet, quel que soit sa taille, il existe un risque de déranger ou de créer un inconfort permanent ou temporaire pour les gens habitants une zone exploitée. Si cela ne peut être évité, des moyens de communication doivent être mis en place pour recevoir les réclamations et les plaintes des personnes concernées. Les plaintes qui sont reçues par le projet et qui demeurent sans réponse peuvent dégénérées en grèves, voire même en manifestations, ayant pour effet d’interrompre les activités liées au projet. Un système de gestion des plaintes efficace peut minimiser ou éliminer ce genre d’interruption et peut contribuer à de bonnes relations entre voisins.

Nous nous intéressons à quelques règles de conduite provenant d’un article de l’International Finance Corporation (IFC) à ce sujet (Addressing Grievances from Project-Affected Communities) et provenant d’autres sources pour bien définir quels sont les principes de base d’un système de gestion des plaintes efficace. Nous puisons également dans la vaste expérience terrain des spécialistes de Boréalis qui parcourent continuellement le globe pour aider nos clients à mettre en œuvre notre système de gestion de l’information en responsabilité sociale.

Établissez des relations durable avec vos parties prenantes

  • Planifiez et gérez de manière proactive les activités d’engagement des parties prenantes
  • Développez un processus de résolution des plaintes efficace et systématique
  • Bénéficiez d'une base de données unique et centralisée pour faciliter une diffusion efficace de l'information
  • Soyez conforme aux normes internationales telles que l’IFC, l’IPIECA et l’ICMM et démontrez plus de transparence grâce aux activités d’engagement avec les parties prenantes
  • Réduisez les risques opérationnels et ceux associés à la réputation du projet tel que les blocages potentiels causés par les parties prenantes mécontentes