custom_avatar
Par le 9 Février 2012 - Blogue RSE

Les organisations d’aujourd’hui utilisent de multiples systèmes informatiques pour gérer le plus efficacement possible leurs opérations. Ceci a pour effet de générer des quantités importantes d’information et l’avènement des téléphones intelligents au cours des dernières années ne fera qu’accentuer cette tendance. La question qu’il faut alors se poser est : comment peut-on tirer profit de toute cette information accumulée au fil du temps? Je lance donc une idée pour vous aider à tirer bénéfice de cette mine d’or d’information et vous faire découvrir les  composantes technologiques qui s’y rattachent.

Faire rejouer la cassette

Les entraineurs de sports professionnels ont souvent recours au vidéo pour revoir le cours d’un match afin d’identifier les bons et mauvais coups d’une équipe. Pourquoi ne pas en faire autant avec vos projets de déplacement de population ou de compensation?

Vous identifiez au préalable des indices pour diriger votre attention sur des points d’intérêts. Par exemple, le nombre et le suivi  des plaintes, la nature des engagements effectués, le pourcentage de gens affectés ou encore les sommes dépensées. Par la suite, vous revenez au jour 1 de votre projet et vous suivez en accélérer l’évolution de ces indices dans le temps.

L’objectif est d’identifier des tendances, des récurrences ou des modèles dans le déroulement du projet. À partir de ces évènements, vous pouvez alors établir des stratégies pour optimiser vos processus et améliorer le déroulement de vos projets. Cette approche analytique est à la base de l’intelligence d’affaires.

Elle permet de passer de systèmes qui gèrent les opérations à un système qui permet de les analyser. Le génie de l’intelligence d’affaires c’est l’utilisation des informations accumulées dans les systèmes opérationnels pour le support des analyses plus pointues des opérations. Bien entendu, cela s’effectue à l’aide de composantes technologiques.

Les composantes technologiques de l’intelligence d’affaires

Les principales composantes technologiques évoquées sont : les systèmes de gestion de l’information (IMS); le processus d’extraction, transformation et chargement des données (ETC); l’entrepôt de données (EDD) et les indicateurs de performance. Il existe d’autres composantes, mais nous nous limiterons à celles-ci pour l’instant. Voyons maintenant ce que ces termes signifient. Les SGI sont des systèmes qui structurent, organisent, facilitent l’entrée d’informations et gèrent des cycles d’approbation afin de supporter un ou des processus d’affaires.

Concrètement, c’est fort probablement la grande majorité des systèmes informatiques avec lequel vous interagissez. Le processus permettant d’extraire le contenu de ces systèmes se nomme, ETC. Il peut être vu comme une pompe qui extrait les données,  les standardise et alimente un entrepôt de données. M. Ralph Kimball défini l’EDD comme un système qui extrait, nettoie, formalise et livre des données afin de supporter des analyses pour la prise de décision. Ainsi, la fonction première de celui-ci est de répondre au besoin décisionnel d’une organisation. Afin de guider le développement de la structure de l’EDD, il est préférable d’établir à l’avance les indicateurs de performance.

En définissant ce que vous souhaitez analyser, il sera plus simple d’identifier les données dont vous avez besoin et de quelle façon vous devez les organiser. Les indicateurs de performance sont donc des moyens d’analyser vos opérations de manière synthétiques. Si l’un de ces indicateurs n’affiche pas les résultats désirés, vous pourrez alors pousser votre analyse et prendre la décision qui s’impose. En somme, ces composantes technologiques permettent d’extraire les informations requises de vos systèmes existants afin de les réorganiser pour supporter plus efficacement des analyses prédéfinies.

Bref, les systèmes informatiques de votre organisation contiennent de nombreuses informations précieuses et souvent acquises à fort prix. Il est donc dans votre intérêt de compiler ses informations pour avoir un meilleur aperçu de ce qui se passe dans vos opérations afin d’affiner vos décisions.

Discussion